SEO

Annuaires ou communiqués de presse : que choisir ?

4

Avoir des backlinks pertinents sur son site, c’est un peu la croix et la bannière du référenceur.
Annuaires ou communiqués de presse, voici quelques éléments de réflexion pour savoir lesquels choisir.

Les annuaires, c’est dépassé !

Les annuaires ne servent plus à rien ! Voila une affirmation catégorique récurrente dans les sphères profondes et ténébreuses du seo contemporain. Aux soumissions au kilo, on nous dit qu’il faut privilégier l’enrichissement du contenu interne des sites et préférer le linking externe des médias sociaux à ces dinosaures du référencement que sont les annuaires.

Tu veux voir mon benchmark ?

Pour séduisante qu’elle soit l’idée d’un référencement qui ferait l’économie des annuaires est radicalement fausse. En réalité, il suffit d’analyser un site concurrent au votre et mieux placé sur une requête stratégique pour vous apercevoir que bien souvent, les personnes qui s’occupent du site que vous « benchmarkez » l’ont littéralement gavé de backlinks issus des annuaires.
A moins de considérer qu’il s’agit d’une coïncidence, on est bien forcé de considérer les annuaires comme des outils « décisifs » et toujours d’actualité.

Les communiqués de presse sont des bâtards !

A défaut de considérer les annuaires comme des sources de backlinks efficaces, certains s’en remettent aux communiques de presse. Idéalement, un communiqué de presse est un texte construit qui annonce quelque chose. Événement d’entreprise, acquisition, lancement de produit, promo….
Les occasions de rédiger et de publier un communique de presse sont finalement assez limitées, surtout lorsqu’on décide que ça ne doit servir qu’a insérer du lien vers un site.
Entre semblant d’information et ferme à liens, les communiqués de presse du référenceur moderne sont des contenus bâtards souvent rédigés à la va vite et diffusés sur plusieurs sites de publication.


Diffuser le même communiqués sur 20 plates formes est-il pertinent ?

Écrire est un travail fastidieux. De la même manière que le référenceur a la tentation de proposer toujours le même descriptif dans ses soumissions annuaires, il a la tentation de diffuser un communiqué avec le même contenu sur plusieurs plates formes de publication.

Est-ce pertinent ? Pas forcément, et ce, pour au moins 2 raisons.

1° De plus en plus de sites de publication de communiqués de presse exigent un contenu unique qui n’existe pas par ailleurs sur le web. Attention ! Cela n’implique pas que ces sites soient forcément mieux disant en termes de qualité éditoriale. Prenez un site comme Waaaouh qui associe un annuaire, un digg et une plate forme de soumission de communiqués.
Si l’une des conditions éliminatoires à la publication est « que le communiqué de presse doit vous appartenir et doit être unique dans son intégralité ! », cela n’empêche pas de trouver des contenus assez mal écrits et sans réelle valeur ajoutée.

2° La deuxième raison pour laquelle il faut éviter de dupliquer son communiqué de presse tient au fait qu’un contenu identique sera forcément moins bien apprécié par Google.

En tâchant de faire l’effort de rédiger des textes différents en y insérant des liens à l’anchor varié, vous avez plus de chances d’apporter à votre site une source de backlinks qualitative.
Plus le contexte sémantique qui entoure vos liens est riche et varié, plus vous fournissez de la pertinence à vos liens.

Pour conclure

Une stratégie « intelligente » d’enrichissement des backlinks vers son site ne doit pas choisir une seule source. Les annuaires et les communiqués de presse sont des solutions efficaces à condition d’opter pour une stratégie créative dans vos soumissions de contenus.

Omar B.Hamza

Omar B.Hamza

Web Analyst (SEO, SMO) La recette du Web chez Access To E Business
Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), audit technique et sémantique,
Valeur de la présence en ligne des entreprises, améliorer le rendement de leur site web et leurs initiatives de marketing en ligne.
Omar B.Hamza
facebooktwittergoogle_plus

Articles recommandés

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Related Posts

Loading Facebook Comments ...

4 Comments

  1. Khalil 12 novembre 2010 at 18 h 16 min -  Répondre

    Belle récap. Autre avantage des annuaires des communiqués de presse : ils sont généralement bien positionnés sur Google sur des expressions clé, ce qui peut constituer une alternative aux liens sponsorisés pour un nouveau site qui n’a pas encore gagné la confiance de Google :)

  2. site de rencontre non payant 29 janvier 2011 at 19 h 09 min -  Répondre

    Article tres séduisant et bien rédigé. Après avvoir lu cet article je peux vous dire que je suis d’accord sur une chose, je cite: En réalité, il suffit d’analyser un site concurrent au votre et mieux placé sur une requête stratégique pour vous apercevoir que bien souvent, les personnes qui s’occupent du site que vous « benchmarkez » l’ont littéralement gavé de backlinks issus des annuaires..

laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *


8 × sept =

  • Contenu proposé

    Le meilleur de JWM

    • Google comprend désormais les questions complexes

      Le langage semble tellement naturel pour nous que nous le tenons pour acquis, et oublions qu’il nous a fallu des années pour le maîtriser, étant enfants.   Grâce à l’évolution du langage utilisé par Google, son système de reconnaissance des demandes de recherches est de plus en plus performant. Celui ci a « grandi » et peut…

    • Récentes mises à jour du moteur de recherche Google: Penguin ou Panda?

      Des fluctuations au sein des SERP de Google ont été notées ces derniers jours et certains enthousiastes avaient pensé que c’était le lancement de Google Penguin 4.0. Bien que ce ne fût pas le cas, il y a bien eu une mise à jour de l’algorithme principal qui intégrera dorénavant Google Panda. Ces fluctuations qui…

    Recent Comments

    Access To E Business

    Suivez-Nous

    N’hésitez pas à nous suivre sur Google + Ou rejoignez la communauté JWM sur Facebook (n'oubliez pas de cliquer sur J'aime !) Ou même nous suivre sur Twitter
    facebooktwittergoogle_plusrss

    votre newsletter