Moteurs de recherche

Bing copie Google ?!

3 1

L’accusation a été rendue publique hier, Google soupçonne Bing de tricher et de copier ses résultats de recherche. C’est via Serach Engine Land, la référence dans le monde du Search, que cette histoire est partie et buzz depuis la journée d’hier.
Très vite, Google a livré officiellement les détails de l’affaire sur son blog et les premières réponses de Bing n’ont pas tardé à suivre.

Tarsorrhaphy, l’élément déclencheur

Tout a commencé pendant l’été 2010 avec ce mot très rarement utilisé pour décrire une opération chirurgicale et une requête sur le même mot mal orthographié torsorophy et inexistant. Les résultats de recherche de Google retournaient le résultat correspondant à la bonne orthographe du mot tapé avec la suggestion de cette bonne orthographe, comme le fait déjà Google. Bing n’avait aucun résultat sur cette requête.
Quelques jours plus tard, les ingénieurs de Google ont remarqué que la même requête mal orthographiée tapée sur Bing affichait le même 1er résultat juste, sans aucune suggestion de la bonne orthographe du mot.
En faisant des comparaisons sur des requêtes plus communes, l’équipe de Google s’est aperçu qu’il y avait de plus en plus de top résultats qui s’affichaient sur Bing.
Coïncidence? Peut être, peut être pas. Pour s’en assurer les ingénieurs de Google ont décidé de mener leur enquête avec des tests réels.

« Le pot de miel » de Google

Pour mener un vrai test, ces ingénieurs ont listé 100 requêtes que personne n’aurait l’idée de taper sur un moteur de recherche : hiybbprqag, delhipublicschool40 chdjob, juegosdeben1ogrande …. et leur ont associés des top résultats (1ère position) qu’ils ont injectés eux même dans le moteur de recherche, des résultats qui ne devraient pas apparaître dans aucun moteur de recherche puisque les requêtes ne figurent pas du tout dans les pages en 1ère position et il n’existe aucun lien vers ces pages sur des anchor text contenant ces requêtes.

20 de ces ingénieurs se sont vus confiés des pc portables équipés de Microsoft Windows fonctionnant avec Internet Explorer 8 avec la barre d’outils Bing installée. Toutes les conditions d’utilisations et de confidentialité paramétrées par défaut ont été acceptée sans aucune modification apportée dessus.

Au bout de quelques semaines, les pages en 1ère position injectées par Google sur son moteur de recherche commençaient à apparaître en top position sur le moteur de recherche Bing, chacune sur sa requête associée.
Les doutes viennent d’être confirmées : Bing copie bien les résultats de recherche de Google.

ex : la requête hiybbprqag

ex: la requête delhipublicschool40 chdjob

Aussi simple que le Ctrl+C ?

En utilisant Microsoft Windows, IE8 et la toolbar Bing, Google a quelque peu cerné la façon de faire de Bing. En effet, le navigateur et la barre d’outil recueillent toutes les informations qu’un utilisateur consulte, tape, recherche ou envoie. Les sites consultés, les requêtes tapées, les résultats cliqués, les habitudes de navigation …. ce qu’on appellle le « Customer Experience » est remonté directement à Microsoft. Ces informations, et Microsoft le dit clairement, servent à améliorer les produits et services de la marque, le moteur de recherche Bing en profite bien en conséquence.
Les ingénieurs reconnaissent enfin que d’autres procédés seraient surement utilisés dans la détermination actuelle du moteur de recherche Bing sans qu’ils soient arrivés à mettre le doigt dessus au bout de cette opération.

La réponse de Bing

La réponse de Microsoft sur ces similitudes sur son moteur de recherche Bing n’ont pas tardé mais n’ont pas fait taire les critiques, car si les premiers responsables de Bing nient le copier/coller car leur algorithme de recherche intègre presque 1000 critères qui font qu’un résultat apparaisse avant un autre et sur quelle page de résultat, ils affirment bien l’utilisation des informations rapportées via le navigateur Internet Explorer et leur barre d’outil dans ces 1000 critères.
En se basant sur ces premiers arguments, Microsoft voudrait presque dire que les résultats des tests obtenus par l’équipe de Google seraient « tout à fait normaux » vue l’utilisations de pc sous Windows, IE8 et la toolbar Bing.

Concurrence, la suite

Annoncé comme le premier concurrent de Google depuis la fusion avec Yahoo!, Bing se met dans une position très délicate aujourd’hui avec cette affaire dans un marché mondialement dominé par le géant de Mountain View. En effet, depuis la fusion de Yahoo! et Bing et la mise en avant de la technologie de ce dernier pour ce qui est de la recherche, Google n’a pas du tout été inquiété que ce soit aux Etats-Unis, en Europe ou ailleurs dans le monde.

Enfin, et en attendant une réponse plus construite de la part de Bing, Google s’en prend à coeur joie à diffuser cette affaire de triche, il suffit de voir le tweet de Matt Cutts et sa demande de retwitter son message

Source photos : The Official Google Blog

facebooktwittergoogle_plus

Articles recommandés

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Related Posts

Loading Facebook Comments ...

3 Comments

  1. muondo 2 février 2011 at 22 h 32 min -  Répondre

    en matière de moteur de recherche ,la course et l’espionnage du talent chez le voisin est officieuse!

  2. Vacances scolaire 8 février 2011 at 10 h 25 min -  Répondre

    Je pense que Microsoft est assez mal barré sur ce coup là, ils risquent de prendre une lourde peine au tribunal et cela n’arrangera pas l’image de leur moteur qui est déjà peu concurrentiel à Google…

Reply Cancel

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *


− 2 = trois

  • Contenu proposé

    Le meilleur de JWM

    • Google comprend désormais les questions complexes

      Le langage semble tellement naturel pour nous que nous le tenons pour acquis, et oublions qu’il nous a fallu des années pour le maîtriser, étant enfants.   Grâce à l’évolution du langage utilisé par Google, son système de reconnaissance des demandes de recherches est de plus en plus performant. Celui ci a « grandi » et peut…

    • Récentes mises à jour du moteur de recherche Google: Penguin ou Panda?

      Des fluctuations au sein des SERP de Google ont été notées ces derniers jours et certains enthousiastes avaient pensé que c’était le lancement de Google Penguin 4.0. Bien que ce ne fût pas le cas, il y a bien eu une mise à jour de l’algorithme principal qui intégrera dorénavant Google Panda. Ces fluctuations qui…

    Recent Comments

    Access To E Business

    Suivez-Nous

    N’hésitez pas à nous suivre sur Google + Ou rejoignez la communauté JWM sur Facebook (n'oubliez pas de cliquer sur J'aime !) Ou même nous suivre sur Twitter
    facebooktwittergoogle_plusrss

    votre newsletter