Les utilisateurs de Facebook sont de plus en plus exposés aux spams et à l’hameçonnage, les pirates innovent et s’inspirent toujours de ce réseau social numéro un au monde.

Les méthodes s’enchainent et se diversifient pour le vol des identités ou l’affichage des publicités non sollicitées. Nous citons le cas de Sanford Wallace, nommé le roi du spam, qui a été condamné en 2008 à verser 230 millions de dollars américains à MySpace. Ce dernier vient d’être condamné de nouveau à verser 711 millions de dollars à Facebook, pour l’avoir utilisé comme plateforme de spam.

La technique la plus utilisée se base sur l’envoi de faux mails vous invitant à faire une mise à jour de votre profil sur un faux site malveillant copiant Facebook.

En voila un exemple :

mail_facebook

Comme vous voyez, cet e-mail ressemble beaucoup à ceux envoyés par Facebook, sauf que c’est un faux, et a tout simplement pour but de voler vos identifiants et d’utiliser votre compte pour le spam.

La dernière mode de spam s’inspire du partage de vidéos que la majorité des utilisateurs effectuent. C’est au moment de la visualisation, qu’un code malveillant se lance, et vous invite à télécharger une fausse mise à jour du plugin flash player. Ce dernier n’est en fait qu’un virus qui se copie sur c : Windows, crée des clefs de registre puis s’efface tout seul. Ce virus a été identifié par les laboratoires F-Secure en tant que cheval de Troie W32/Agent.MDN

Désormais, les utilisateurs de ce réseau social sont de plus en plus exposés aux dangers du piratage, la seule solution efficace, est d’éviter de cliquer sur le lien directement depuis le mail reçu.

facebooktwittergoogle_plus
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + = quinze