Tourisme d’affaire : un rythme de développement assez rapide

Les hôtels d’affaires à Tunis accueillent pendant toute l’année des consultants étrangers, des hommes d’affaires, des séminaires et une minorité de passagers pour simple visite.

Le chiffre d’affaires de la plupart de ses hôtels a pu atteindre de 15 à 20 % d’augmentation durant ces deux dernières années. Avec un niveau de rentabilité élevé puisque les tarifs d’un hotel Tunis sont de loin comparables aux tarifs des hôtels balnéaires.

Vente en ligne : Un chiffre qui ne cesse d’augmenter

Les ventes en ligne occupent entre 8 à 10 % du chiffre d’affaires des hôtels de ville et ont un niveau de rentabilité élevée. Si on vend pour un partenaire à x TND la nuitée, à travers une centrale de réservation comme Expedia on peut vendre à 1,5x TND.

Révolution : Un tarif élevé pour un trafic qui diminue

Pendant la révolution, les hôtels de ville ont subi une vrai diminution de trafic sauf qu’ils n’ont pas manqué de rentabilité. L’organisation de meetings ou de conférences pour les partis et acteurs de la société civile et d’abord la location de chambres aux journalistes qui a atteint le top des prix ont permis à ces hôtels de garder leurs effectifs et même de réaliser des bénéfices.

La vente se fait selon le « Rack Rate » le plein tarif, équivaut généralement au double du tarif accordé aux entreprises ou aux centrales de réservation.

Post Révolution : Tourisme d’affaire : On s’en sort pour le moment !!

Les résultats du début d’année pour les pour les hôtels de Tunis est encore incertain vu que le pays se trouve encore dans l’instabilité politique, les meetings des partis et des associations se multiplient et ça donne au moins, pour le moment, un véritable boost à l’activité générale

facebooktwittergoogle_plus
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 − un =