Si Facebook et Instagram ne cessent  de nous offrir de nouvelles versions et fonctionnalités cette fois ci nous nous attendons à une vrai révolution de la part d’instagram !

Si plusieurs internautes ont une envie folle d’exister dans les regards des autres à travers les interactions sur les réseaux sociaux, s’ils sont totalement dépendants et dans une course effrénée aux likes, eh bien nous sommes réellement navrés pour eux car Instagram et ses 1 milliard d’utilisateurs pourrait bien cacher le compteur des likes et des vues sur les publications.

Cette nouvelle a été bel et bien confirmée par le porte-parole de l’application pendant la fameuse conférence F8 qui s’est déroulée le 2 mai 2019 en affirmant :

« Nous testons cette fonctionnalité parce que nous voulons que vos abonnés se concentrent sur les photos et les vidéos que vous partagez, et pas sur le nombre de likes que vos publications reçoivent »

Effectivement le réseau social dédié à la photographie a commencé à tester cette nouvelle fonctionnalité au canada où plusieurs des utilisateurs ont vu leurs nombre total de j’aime et vu supprimés.

Instagram  veut adopter une approche plus moderne et originale avec plus de vertus théoriques  en essayant de mettre en avant plus les contenus partagés que le nombre d’interactions.

Adam Mosseri, Directeur d’Instagram a souligné lors de la même conférence que :

<<C’est la connexion entre les utilisateurs et le partage des contenus les plus intéressants qui importent.>>

Cette position n’est pas du tout adaptée de nos jours où le like est devenu une mesure absurde et aberrante à tel point qu’une photo d’un œuf  a battu le record de la photo la plus aimée d’instagram avec 53 millions de j’aime en mai 2019, chose qui est totalement absurde.

Capture egg

Instagram souhaiterait aussi par cette nouvelle approche de réseau social plus sain, de réduire certains dommages causés à certains utilisateurs, par cette soif de popularité, qui comparent le succès de leurs publications à celles des autres jusqu’à en devenir addictifs.

 A la conquête de cette satisfaction psychologique les utilisateurs peuvent ressentir des troubles comme le manque d’estime de soi ou inversement le narcissisme.

Pour finir, rien n’indique que le test en cours sera appliqué sur le reste du monde car l’approche est seulement en phase d’exploration.

 Cependant, il reste très difficile d’abandonner l’ancien système qui est le pilier du modèle économique des influenceurs et des marques qui s’intéressent à l’engagement des internautes  où les likes sont une donnée très importante pour le mesurer.

facebooktwittergoogle_plus
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 × deux =