Une étude nous révèle que Facebook a totalement manqué l’intégration du hashtag dans l’architecture de sa plateforme, une réforme qui désormais ne lui permet pas de réaliser le succès connu avec Twitter.

Toujours dans la dynamique de contrer Twitter, et pour fidéliser ses utilisateurs, une des plus importantes nouveautés du réseau Facebook est l’adoption du concept « Hashtags ».

Cependant, une petite enquête ( indépendante) montre que Facebook n’atteigne pas la visibilité qu’il souhaitait à travers cette option.

Le but de cette étude était d’examiner si le hastag permettait de stimuler le potentiel viral d’un communiqué sur un mur du réseau. Un group de chercheur du site EdgeRank Checker a démontré que les articles ayant un hashtags avaient la même visibilité que les publications sans hashtag.

 

Apport du Hashtag Facebook : L’après enquête

L’équipe de recherche a travaillé sur cinq cents pages en mois de juillet pour suivre comment une éventuelle évolution de la visibilité des articles s’effectue sur Facebook.

Voici sa théorie énoncée :

– Si les utilisateurs Facebook sont séduits par l’intro d’une publication, ils cliqueront sur le hashtag pour explorer d’autres articles de même thème, réuni par ce hashtag.

– La résultante virale est moins considérable que sur Twitter, il y a même une régression dans l’engagement des internautes (“j’aime” une page, introduction de commentaire, partage de publication).

 

Alors ? La question qui se pose, que doit faire Facebook pour que la viralité du « hashtag » influe positivement l’engagement de l’internaute ?

 

facebooktwittergoogle_plus
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois − = 1