Personne ne doute que l’année 2010 soit l’année de déploiement des services télécom, si on peut la qualifier comme telle.

L’entrée d’Orange sur le marché a, entre-autres, mis en valeur plusieurs services qui étaient, jusque-là, (disons- le) en attente. L’Internet mobile, le 3G sont sans doute les mots d’ordre de cet avènement.
Mais, sommes-nous prêts à consommer, sans modération, ce genre de services ?

Est-il question de disponibilité des services comme le très haut débit,la mobilité et les prestations associées…ou de leur fonctionnement… ?

Il est peut être encore tôt pour dresser un état de l’art ou une évaluation quelconque. Cependant, il est fort légitime de parler, au moins entre experts, de comment faire évoluer ses services sur des bases solides. Eviter un déploiement chaotique comme ce fut le cas pour le réseau Internet ou mobile.

L’occasion de parler de tout ça, aura lieu le 28 octobre à pôle El Ghazala, dans le cadre des conférences INET Tunisie. Avec un thème très sensible, celui de l’importance du déploiement de lIPv6 au niveau sécurité et prestation.
L’organisateur de cet important événement est l’association ISOC Tunisie qui est le chapitre officiel de l’organisation mondiale ISOC, l’Internet Society (ISOC).

M. Khaled Koubaa président de l’association nous révèle dans une interview, les enjeux de ce genre de manifestation et la situation actuelle de la Tunisie au niveau du déploiement de l’IPv6.

Facebooktwitter
Publié dans : Actu
Loading Facebook Comments ...

3 pensées sur “L’IPv6 en Tunisie, il est temps…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − trois =