Le groupe de hackers LulzSec fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines. En effet, ce sont ces pirates du Web qui se sont « distingués » par le hack des serveurs de Nintendo sous prétexte de les aider à corriger leur faille.

Aujourd’hui, ils remettent ça en publiant sur leur compte Twitter 62000 mots de passe d’internautes. LulzSec affirme « ne pas savoir d’où ils proviennent » et que c’est un « assortiment venant d’une collection ».

Vous imaginez bien que ces données privées donnent l’accès aux emails et aux comptes Facebook de leurs propriétaires et peuvent donc donner l’accès à des informations encore plus sensibles.

Quelles « nouvelles surprises » vont encore nous réserver LulzSec dans le futur ?

Facebooktwitter
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + 3 =