Bug confidentialité Facebook

 

L’algorithme qui recense le nombre de « Like » sur Facebook aurait intégré une nouvelle fonctionnalité. Selon Hacker News, tout lien de page web partagé en privé fait profiter cette dernière en lui attribuant un « j’aime » supplémentaire. Essayez d’envoyer le lien du Journal du Webmarketing http://www.journalduwebmarketing.com/ à l’un de vos amis et vous verrez que le compteur du journal va s’incrémenter de +1.

Les messages privés Facebook engendrent des « Like »2

Like 2

 

Facebook estime donc que tout partage de page web qu’il soit public ou privé, engendre le même résultat : un « Like » de plus. Certes cela ne va en aucun cas rendre publics vos messages privés ou affecter votre confidentialité mais ne serait-ce de la fraude au clic ? En fait, les membres de l’équipe Hacker News ont procédé à une petite expérience pour démontrer si cette nouvelle fonctionnalité introduite par Facebook va conduire au « Likejacking » ou pas. Eh ben ils ont réussi, en moins d’une heure, à accélérer le compteur des « Like » d’un site jusqu’à atteindre les 1800. Ce qui nous laisse vraiment nous poser des questions.

Facebook annonce le Bug !

Facebook vient rassurer les Facebookers que les paramètres de confidentialité n’ont pas été touchés et qu’il n’y aura pas de divulgation de leurs informations privées. Je ne sais pas si cela pourra rassurer certains après avoir appris que des logiciels et des machines scannent chaque post privé. Mais nous sommes tous conscients que le réseau social n’a jamais été réellement privé. Le Bug qui est lié aux sites web et non pas aux pages Facebook sera traité aussi rapidement que possible.

Source : blogs.wsj , Youtube

facebooktwittergoogle_plus
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× six = 6