L'agence, SEO

Portraits du web : Chef de département référencement

0 25

Donia Abid vient du monde de la finance. Elle n’avait a priori rien de la passionnée du web qu’elle est devenue, passion qu’elle fait vivre au jour le jour dans son métier de chef de département référencement.

Donia, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Donia Abid. J’ai 29 ans et je travaille chez Access to e business depuis 3 ans et demi. 2ans en tant que chargé de référencement et je suis chef de département référencement depuis un an. J’ai été formée par Yssem Saadi qui m’a appris toutes les ficelles du métier et à qui je veux faire part ici de ma gratitude.
J’ai une formation de financière avec une maîtrise obtenue à l’ESC de Tunis, je suis également titulaire d’un master pro de management.

Comment es-tu venue au référencement ?
J’étais une bleue en la matière. En revanche j’avais un blog et j’aimais passer du temps sur les forums. Du référencement je n’avais en gros que la définition qu’en donne Wikipedia. Mais j’avais envie de travailler dans le web parce que j’avais l’image d’un métier plutôt « cool » et en tous les cas moins constipé que celui de la finance. Je voulais travailler dans une boite jeune.

Aujourd’hui, c’est quoi ton métier ?
Même si je fais encore un peu de prod’, mon métier de chef de département référencement consiste à être une intermédiaire entre le gérant de la société et les chargés de référencement. J’assure une partie du relationnel client, j’oriente les actions de l’équipe, j’assure une partie du recrutement, la formation et enfin je fais le lien entre le service référencement et les autres services de l’entreprise.

Le management en vrai, est-ce que c’est différent de ce que tu en as vu en cours ?
C’est très différent. Le management en situation même dans un domaine aussi particulier que le web n’a rien à voir avec la théorie. Par contre je retrouve des choses que j’ai lu dans certains bouquins. Disons que je suis encore dans ma phase bébé manager.
En fait quand j’ai commencé dans l’agence de webmarketing, je m’étais fixé 3 objectifs. Apprendre le référencement, gérer mes projets de façon autonome et enfin devenir chef de projet et chef de département. J’y suis. Et j’essaie d’apprendre et de faire au mieux chaque jour.

Le référencement fait la part belle aux personnalités autonomes et autodidactes. Cela implique aussi d’être capable de mettre en jeu plusieurs compétences

Donia, venons en à ton équipe et plus globalement au profil idéal d’un référenceur.
Encore une fois, ce sont des gens qui aiment l’univers web. Certains ont des blogs personnels et contribuent sur des blogs collectifs. Les chargés de référencement de l’équipe n’ont a priori rien à voir avec le domaine. Ils viennent de la finance, de la philo et même de la restauration.
C’est a mon avis pourquoi, il n’y a pas besoin d’une certaine formation pour devenir référenceur. Il faut être curieux, savoir apprendre tout seul et s’auto former.

Le référencement, le seo encouragent les personnalités autonomes et autodidactes. Mais aujourd’hui, le référenceur doit tout de même maitriser un certain nombre de choses ?
Oui, je dirais qu’il doit avoir une vision globale de son projet et être capable d’utiliser plusieurs leviers pour faire avancer le positionnement de ses sites. Il doit en plus de la maîtrise des savoir faire du référencement (optimisations de base), avoir un bon niveau éditorial de façon à être à l’aise dans l’optimisation du contenu et dans les phases de rédaction quand il fait du netlinking. L’autre point important, c’est la technique. Plus un chargé de référencement est autonome sur le plan technique et plus il peut accélérer la montée en puissance des projets clients dont il s’occupe.
Notre principal souci, c’est de trouver aussi des profils qui ont un background technique ou en tous les cas qui peuvent vite apprendre de ce côté-là.

Les réseaux sociaux sont devenus très importants dans la stratégie du référenceur

Du coup, comment vois-tu l’évolution du poste ?
Clairement, ce sera un métier qui demandera pas mal de polyvalence dans les compétences. Un référenceur devra être aussi rédacteur, un peu webmaster et un peu community manager.
Sans compter ses capacités à faire du linkbuilding et bien entendu à gérer la partie relationnel client.

Les réseaux sociaux sont devenus essentiels dans le métier ?
Oui, à la fois dans le partage des liens construits dans la stratégie off page (création de liens externes vers le site) vers des réseaux importants comme Facebook et Twitter mais aussi dans le conseil client.
Le référenceur doit être apte à devancer ou à formaliser le besoin client en proposant de la gestion et de l’animation de notoriété via la publicité Facebook par exemple.
Même si au final, ce dernier métier reste celui du community manager.

Il y a en somme beaucoup de passerelles vers d’autres métiers du web ?
Absolument ! Le chargé de référencement peut collaborer naturellement avec un rédacteur web, un community manager et évidemment quand besoin est avec le webmaster et le développeur.

Les clients tunisiens commencent à être matures dans leur compréhension du seo. Les clients français viennent pour les tarifs et restent pour la qualité

Faisons un retour vers le quotidien des référenceurs. Avec quels types de clients travaillent-ils ?
Nous assurons des prestations de référencement pour les sites de clients tunisiens et français.
Côté tunisien, nous faisons monter en visibilité et en notoriété des sites associés au tourisme autour des thèmes de la location voiture, des hôtels, de la chirurgie esthétique ou encore de projet immobilier en Tunisie, en bref, il s’agit de sites tournés vers l’international, l’espace francophone au premier chef.
Côté français, nous avons des sites variés qui traitent de tourisme, de sols industriels, de bijoux, de dermatologie esthétique…Nous avons aussi un site important spécialisé dans les avis hôtels soumis par les voyageurs.

Les clients tunisiens sont-ils conscients des enjeux du référencement ?
De plus en plus. Même si les entreprises tunisiennes doivent encore apprendre le webmarketing, nous avons des clients qui s’investissent beaucoup plus dans l’analyse des résultats et surtout des solutions pour améliorer le rang et le trafic. Certains évoquent Google Panda et posent des questions ciblées qui prouvent une vraie prise de conscience du rôle du référencement pour leur ROI.

Qu’est-ce qui pousse un client français à choisir une agence de référencement en Tunisie comme celle pour laquelle tu travailles ?
D’abord le coût. Ensuite la compétence des chargés de référencement et donc au final les résultats obtenus dans la visibilité des sites. Nous sommes notamment une des rares agences de référencement à proposer un netlinking vraiment personnalisé avec des liens de qualité, des descriptifs originaux et une soumission manuelle ciblée.
Quand en plus, les prix sont largement inférieurs à ce qui se pratique en France, on a forcément la confiance des clients.

Propos recueillis par Ramzi Tounsi

Omar B.Hamza

Omar B.Hamza

Web Analyst (SEO, SMO) La recette du Web chez Access To E Business
Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), audit technique et sémantique,
Valeur de la présence en ligne des entreprises, améliorer le rendement de leur site web et leurs initiatives de marketing en ligne.
Omar B.Hamza
facebooktwittergoogle_plus

Articles recommandés

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...
Loading Facebook Comments ...

laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *


− 8 = un

  • Contenu proposé

    Le meilleur de JWM

    • Google comprend désormais les questions complexes

      Le langage semble tellement naturel pour nous que nous le tenons pour acquis, et oublions qu’il nous a fallu des années pour le maîtriser, étant enfants.   Grâce à l’évolution du langage utilisé par Google, son système de reconnaissance des demandes de recherches est de plus en plus performant. Celui ci a « grandi » et peut…

    • Récentes mises à jour du moteur de recherche Google: Penguin ou Panda?

      Des fluctuations au sein des SERP de Google ont été notées ces derniers jours et certains enthousiastes avaient pensé que c’était le lancement de Google Penguin 4.0. Bien que ce ne fût pas le cas, il y a bien eu une mise à jour de l’algorithme principal qui intégrera dorénavant Google Panda. Ces fluctuations qui…

    Recent Comments

    Access To E Business

    Suivez-Nous

    N’hésitez pas à nous suivre sur Google + Ou rejoignez la communauté JWM sur Facebook (n'oubliez pas de cliquer sur J'aime !) Ou même nous suivre sur Twitter
    facebooktwittergoogle_plusrss

    votre newsletter