La scène se passe en Inde dans l’entreprise Decaptcher. Là, des centaines d’employés ont pour mission de « casser les captcha » ou autrement dit de renseigner les données de ces fameux filtres composés de chiffres et de lettres qu’on a parfois du mal à déchiffrer.

L’objectif de ce travail hyper routinier et standardisé : entrer sur les milliers de sites, forums et blogs qui utilisent les captchas pour lutter contre le spam et insérer des liens vers les sites des clients qui paient pour ce travail aussi épanouissant que le travail à la chaîne.

Chaque employé indien de ces usines à passer les captchas est payé à la tâche : 2 dollars pour 1000 captchas passés.Au total, des sociétés comme Decaptcher peuvent passer 250 000 captchas par jour pour des sites pornos, des sites de vente de médicaments ( le viagra en particulier) ou des sites de jeux en ligne.

Info et image Zdnet

Omar B.Hamza

Web Analyst (SEO, SMO) La recette du Web chez Access To E Business
Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), audit technique et sémantique,
Valeur de la présence en ligne des entreprises, améliorer le rendement de leur site web et leurs initiatives de marketing en ligne.
Omar B.Hamza
Facebooktwitter
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + neuf =