Twitter va peut-être gagner du gallon et passer du simple statut d’objet de communication à celui de grand pourvoyeur de bonheur . Cela, le réseau social le doit au travail de fourmi réalisé par des chercheurs, des sociologues plus précisément, qui ont pendant 2 ans observé les mouvements de l’humeur sur un échantillon de 2,4 millions d’adeptes de Twitter dans 84 pays. Et le résultat est sans appel : Une écrasante majorité des utilisateurs ont la pêche au réveil et veulent croquer la vie à pleines dents. Le souci c’est que cette bonne humeur décline tout au long de la journée… pour finir par un moral en berne… ou de façon plus triviale dans les chaussettes.

De là à penser que cette mauvaise humeur qui vient ternir notre journée est due au travail, il n’y a qu’un pas, que nous ne franchirons pas pour laisser au lecteur le soin de se déterminer par rapport à cette question. Mais ce que nous pouvons dire c’est que les usagers de Twitter ont deux moments qui les excitent follement : Quand ils tweetent le matin tôt et le soir vers minuit.

Peut-être une dernière chose à ajouter : Puisqu’on ne peut pas s’arrêter de bosser, ne serait-ce que pour gagner sa croûte, alors il faut se réjouir d’avoir Twitter à portée de main. C’est toujours ça de gagné ! En tout cas la très pro et respectée revue américaine Science y croit puisqu’elle s’est fait l’écho de cette étude ce vendredi 30 septembre…

facebooktwittergoogle_plus
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf − = 7